Prendre conscience des blessures qui empêchent d’être soi.

ours en peluche blesséT’es-t’il déjà  arrivé de te dire: « C’est terminé je ne veux plus vivre cela? », « C’est la dernière fois qu’on m’y reprendra? », « Je ne veux plus de cela dans ma vie! », etc …. La situation t’a tellement peiné que tu es certaine de ne plus jamais revivre cela. Pourtant, quelque temps ou années plus tard tu revis le même genre d’expérience ou tu retombes sur le même type de personne, etc … Comment se fait-il que certaines situations douloureuses semblent se répéter inlassablement malgré un désir de ne plus revivre cela?

Il semblerait que le coupable soit Monsieur Ego, qui par les croyances que tu entretiens depuis ton tout jeune âge, décide de te jouer des tours. Or, ces déceptions répétées sont de véritables blessures pour toi et t’amènes à « porter » un masque pour te protéger.

Le problème est que lorsque tu portes un masque tu n’es plus réellement toi. Ton ego, à travers ses peurs et ses croyances, te mène par le bout du nez et dirige ta vie

À travers cet article tu vas pouvoir prendre conscience des 5 grandes blessures de base vécues par l’être humain qui t’empêchent d’être toi-même et pouvoir, ainsi,  y remédier.

1 . La blessure du rejet:

femme souffreCaractéristique: La blessure du rejet est une blessure profonde où la personne a été rejetée dans son droit d’exister très tôt dans sa vie. Comme un bébé non désiré ou du sexe non souhaité. Ou alors le parent du même sexe faisait preuve d’impatience envers son enfant, avait des remarques désobligeantes ou se mettait en colère, etc…

Masque développé: La personne souffrant de la blessure du rejet va porter dans sa vie, à plusieurs reprises ou en permanence, le masque du FUYANT pour éviter de souffrir à nouveau. En effet, l’ego va tout faire pour que l’on ne voit pas nos blessures en portant un masque.

Caractère: Enfant, le fuyant sera un enfant sage ne faisant pas de bruits. La personne se croira nulle, sans valeur, se croira moins bien que les autres, se sentira souvent incomprise et fera tout pour être parfaite.

Sa plus grande peur: La panique. La personne souffrant de rejet va donc tout faire (consciemment ou inconsciemment) pour éviter les situations d’être « rejeté ». C’est pour cela que ce sera souvent une personne qui recherche la solitude et parlera peu comme pour devenir le plus invisible possible.

Ce qu’elle attire: Or en agissant ainsi, il vivra des situations de rejet, deviendra par son comportement comme « invisible » pour les autres, ce qui ravira sa blessure de rejet.

2. La blessure d’abandon:

femme tristeCaractéristique: La blessure d’abandon survient lorsque l’enfant se sent abandonné. Par exemple, une maman trop occupée par l’arrivée du nouveau bébé dans la famille, un parent travaillant beaucoup et accordant peu de temps à l’enfant. Ou bien, l’enfant ayant dû être hospitalisé et que l’on doit laisser là-bas. Cela peut être également le cas lorsqu’il est laissé l’été chez une gardienne, ou un enfant ayant dû se débrouiller tout seul, etc…

Masque développé: la personne développant la blessure d’abandon va porter le masque du DÉPENDANT. Elle ne s’est pas sentie nourrit affectivement.

Caractère: En général c’est une personne molle qui manque de tonus et à une posture qui s’affaisse. Elle devient au fur et à mesure de sa vie une victime, se sabotera et va se créer toutes sortes de difficultés. Par contre, elle aimera jouer le rôle de sauveur pour les autres car ce sera un moyen pour elle de recevoir de l’attention, de se sentir important et aura besoin de compliments. Elle va s’accrocher aux autres et ne se croira pas assez importante pour avoir droit à l’attention des autres.

Sa plus grande peur: La solitude, elle n’aime pas faire les activités seule et à toujours besoins des autres.

Ce qu’elle attire: Pour ne pas perdre une personne, elle sera capable d’endurer des situations difficiles plutôt que d’être abandonnée.

3. La blessure de l’humiliation:

woman-in-gray-tank-top-showing-distress-3812745Caractéristique: Cette blessure se réveillera entre l’âge de 1 à 3 ans avec des parents qui l’humilieront ou face à des parents qui auront honte de lui ou bien avec des parents très contrôlant qui l’empêcheront d’agir  ou de bouger comme il veut.

Masque développé: La personne ayant la blessure de l’humiliation portera le masque du MASOCHISTE et trouvera de la satisfaction voire du plaisir à souffrir. Elle cherchera la douleur et l’humiliation.

Caractère: Le porteur du masque masochiste sera très fort pour se montrer solide, il fera tout pour prendre soin des autres, aura la sensation d’être responsable de leur bonheur  et aura, ainsi, leur poids en plus sur le dos en se créant des contraintes et des obligations. De plus, il sera bien souvent peu reconnu pour ce qu’il fait.

Sa plus grande peur: la liberté et ne saurait pas la gérer, c’est pour cela qu’il s’arrange pour ne pas l’être. De plus, il croit qu’en s’occupant des autres il est libre, mais en fait il s’emprisonne et s’oblige à faire des choses qui ne correspondent pas à ses besoins.

Ce qu’elle attire: des situations où elle fera passer les besoins des autres avant ses propres besoins.

4. La blessure de trahison:

woman-covering-her-face-with-gray-knit-textile-3598464Caractéristique: La blessure de trahison se créer entre 2 et 4 ans  lorsque l’enfant croit qu’il peut remplacer le père car la mère répond trop aux caprices de celui-ci ou bien lorsqu’une mère ne fait pas sentir à l’enfant que le père existe (même s’il n’est pas présent) ou alors lorsque le père est très fortement dévalorisé. C’est une personne qui ne sera pas passé par la phase oedipienne.

Masque développé: La personne qui aura cette blessure portera le masque du CONTRÔLANT pour se protéger en veillant à respecter ses engagements ou en s’assurant que les autres gardent bien les leurs.

Caractère: Le contrôlant est en général une personne avec une forte personnalité très exigeante avec elle-même, aimant tout prévoir lâchant prise difficilement, voulant souvent avoir raison et aimant montrer aux autres de quoi elle est capable. C’est une personne extrêmement méfiante, n’aimant pas le mensonge et ayant beaucoup de mal à s’engager. D’ailleurs elle n’aimera pas beaucoup parler de ses peurs et montrer ses faiblesses.

Sa plus grande peur: la dissociation, le reniement et la séparation. Elle vit difficilement la séparation qui est considéré comme une défaite sérieuse.

Ce qu’elle attire: Alors que sa plus grande crainte est la séparation, elle s’attirera des relations avec des personnes qui ne sont pas libres pour s’engager. De plus, cette séparation vient lui rappeler qu’elle n’a pas eu le « contrôle » sur la relation.

5. La blessure de l’injustice:

img_1153Caractéristique: Cette blessure s’éveille généralement entre 4 et 6 ans lorsque l’enfant ne se sent pas apprécié à sa juste valeur. Il ne peut s’exprimer et être lui-même car souvent le parent du même sexe fait preuve de froideur, d’autoritarisme et de fortes critiques.

Masque développé: la RIGIDITÉ. Face à cette injustice vécue l’enfant développe le masque de la rigidité pour se couper de ses émotions et de son ressenti. La personne portant ce masque sera en général sensible mais fera tout pour ne pas la sentir et la montrer.

Caractère: Le rigide peu utiliser le rire pour cacher sa sensibilité. Pour lui les notions de bien et de mal, de correct et de pas correct sont très importantes pour lui. Il doute souvent de lui-même car il a peur de prendre la mauvaise décision et sera très enxigeant envers lui-même en cherchant la perfection. Comme il se coupe avec son ressenti, il ne sait pas où sont ses limites et ne s’arrête que lorsqu’il craque. C’est une personne rarement malade, étant très dur avec son corps et occultant la douleur.

Sa plus grande peur: la froideur et est lui-même froid alors qu’il se croit chaleureux. Étant tellement coupé avec lui-même, il se coupe de sa sensibilité pour ne pas montrer sa vulnérabilité.

Ce qu’elle attire: les situations d’injustice.

Conclusion:

Voici la description des 5 grandes blessures qui empêchent d’être réellement soi, tiré du livre de Lise Bourbeau: Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même (Clique sur l’image pour en savoir plus). C’est en les lisant que tu prendras conscience de ce qui t’empêche d’être toi et pourquoi tu t’attires certaines situations.

Le fait de reconnaître cette blessure en toi est le premier pas vers la guérison. Il va falloir l’accepter sans se culpabiliser et se dire que cela fait partie de l’expérience humaine.

Ainsi, tu comprendras aussi ta réaction face à certaines situations. En effet, nous ne réagissons pas aux évènements par l’expérience vécue mais bien par ce que l’on ressent et ce qu’elle éveille comme blessure. Nous portons alors notre masque pour nous protéger et nous nous coupons avec notre véritable moi.

femme libreLorsque tu auras pris conscience du masque que tu portes pour te protéger d’une certaine blessure, qu’elle t’empêche d’être toi-même et ce qui t’a causé de la souffrance, c’est exactement là que tu te rapproches de ton moi véritable.

Ainsi, celui qui aura vécu le rejet sera en voie de guérison lorsqu’il commencera à prendre plus sa place et à s’affirmer. Celui qui aura vécu l’abandon commencera à guérir lorsqu’il réalisera qu’il peut être bien seul et cherchera moins l’attention. Celui ayant vécu l’humiliation guérira en prenant le temps d’écouter ses besoins et créera des limites pour en prendre moins sur les épaules. Celui ayant vécu la trahison sera sur la voie de la guérison en lâchant prise plus facilement, en n’étant plus le centre de l’attraction . Et enfin, la blessure de l’injustice commencera à guérir lorsque la personne s’autorisera à être moins perfectionniste, à montrer sa sensibilité et à pleurer devant les autres sans craindre le jugement.

« Nous ne sommes pas nos blessures » Lise Bourbeau

Je t’invite à lire l’excellent livre de Lise Bourbeau si le thème t’intéresse. Tu trouveras un descriptif détaillé de chaque blessure, te permettant, ainsi, de mieux prendre conscience de ta blessure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s