Développement personnel

Comment j’ai boosté ma détermination.

La mi- janvier arrive à grand pas et comme beaucoup de personnes, tu as sûrement pris de bonnes résolutions… Malheureusement, 78% des gens ne les tiendraient pas.

Je parle beaucoup de détermination, de motivation dans mon blog ainsi que sur Facebook et Instagram. Mais, peut-être sens-tu que ta volonté de réussir commence à faiblir? Tu ne trouve peut être plus cet enthousiasme qui t’animait les premiers jours…

fille ennuitJ’ai, comme toi, connu ces moments où l’on faiblit et l’on finit par abandonner les promesses que l’on s’était faites. Tous les ans, je prenais la résolution de perdre du poids, de changer ma vie, de résoudre tel problème, de moins dépenser etc… Puis, finalement, l’année se poursuivait comme la précédente pour reprendre à nouveaux les même résolutions l’année d’après.

Dans cet article, je te fais part de mes astuces pour booster ta détermination et réussir à garder la volonté nécessaire pour atteindre tes objectifs.

1 . Avoir des objectifs à courts et longs termes.

Bien évidemment c’est la base de toute volonté. Il n’y a pas de motivation dans ta vie si tu n’as pas d’objectifs. J’ai connu cela, vivre au jour le jour sans but, à se laisser vivre et se lever sans motivation à attendre le week-end pour stopper ce train-train ennuyeux. Alors, on se lance de vagues buts en début d’année comme:  « je veux maigrir », « je veux faire du sport », « je veux arrêter de fumer », « je veux améliorer mes finances », etc…

travail ordiOr, un objectif trop vague ou difficilement atteignable ne te permettra pas de voir tes progrès et te démotivera très rapidement. Donc, fixe-toi un objectif clair, spécifique et atteignable.

Par exemples, au lieu de « je veux maigrir » dit plutôt: « je veux perdre 5 kg d’ici 3 mois ». Pour « je veux faire du sport » tu peux te fixer comme objectif: « pour commencer, je ferais 15 min de cardio 3 fois par semaine. » Lorsque je dis atteignable c’est cela. Il ne sert à rien de te dire que tu vas faire 30 min de sport chaque jour alors que cela fait des années que tu n’as pas pratiqué d’exercices physique. Ta motivation et ta détermination seront plus grandes lorsque tu auras constaté que tu as réussi à faire 15 min de sport.

2 . Connaître tes mauvaises habitudes.

Maintenant, il va falloir savoir ce qui t’empêche de garder cette motivation. Quelle mauvaise habitude te fait échouer à chaque fois? Analyse ton comportement, repense à toutes ces fois où tu as essayé et que finalement tout s’est stoppé.

regarder sériesPar exemples, tu essayes de perdre du poids, mais à chaque fois, tu finis par craquer sur la boîte de gâteaux ou sur le paquet de chips. Analyse à quel moment tu flanches. Peut-être est-ce le soir lorsque tu regardes la télévision? Là, c’est donc devenu une routine que tu as prise. Ton cerveau a sûrement enregistré que le fait de t’asseoir sur ton canapé pour regarder un film est synonyme de grignotage. La dopamine, qui se trouve dans notre cerveau, est l’hormone du plaisir.  Quand tu manges ton paquet de gâteaux préféré ton cerveau lâche cette hormone qui provoque bien-être. Or, elle garde l’association que soirée+canapé=gâteaux. Ce qui signifie que même si tu n’avais pas forcément faim, lorsque tu vas être confortablement installée sur ton canapé tu vas avoir ce besoin de manger tes gâteaux.

Il faut, donc, changer tes habitudes. Peut-être au lieu de manger des gâteaux tu pourrais boire une infusion ou bien lire un livre au lieu de regarder la télévision. Il faut casser ce cercle vicieux et ne plus succomber au plaisir immédiat pour une récompense sur le long terme. Dans l’exemple ce sera la perte de poids tant désirée, mais, avant l’atteinte de cet objectif final, tu peux t’accorder une récompense intermédiaire. Par exemple, cela fait deux semaines que tu ne grignote plus le soir, alors, pour te récompenser tu peux faire une après-midi shopping.

3 . Muscle ta volonté.

Notre cortex frontal ou matière grise, situé au niveau de notre front, est le muscle de notre volonté.  Nous savons que le cerveau a énormément besoin d’énergie pour fonctionner. Or, lorsque tu as faim, que tu es fatiguée ou alcoolisée, ton cortex ne fonctionne plus et tu n’as, donc, plus de volonté.

filles véloC’est pour cela, que tu dois prendre conscience de ton capital énergétique. Sans énergie pas de motivation.

« L’énergie suit l’action. »Joel FOTINOS

Prend de nouvelles habitudes:

  • en dormant mieux et plus,
  • en faisant attention à ce que tu manges, en ayant une alimentation saine,
  • en prenant le temps de respirer profondément pour apporter de l’oxygène à ton cerveau ,
  • en réduisant ton stress car pour le calmer le cerveau va chercher des plaisirs immédiats (nourriture, cigarettes, alcool…)
  • en pratiquant la méditation qui va te permettre grâce à ta volonté de rester concentrée sur ta respiration.

Conclusion 

Notre volonté est un muscle qui s’étiole avec le temps. Il faut, donc, que tu recharges constamment ta détermination et plus tu seras déterminée plus tu auras de motivation.

Sache qu’il y aura des revers, que tu échoueras de temps en temps, mais, en persévérant et en te voyant réussir de plus en plus tu décupleras ta détermination.fille sport

Alors, comme je le répète souvent, on ne lâche rien les filles c’est comme cela que l’on réussit.

« Les grandes œuvres sont réalisées non grâce à la force, mais grâce à la persévérance. » Samuel JOHNSON

2 commentaires sur “Comment j’ai boosté ma détermination.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s